Réserver en ligne
Die Werke Georges Simenon im Château de Montcaud, Hotel Provence Südfrankreich
Der Autor Georges Simenon erhält im Château de Montcaud seine eigene Bibliothek, Hotel Provence Südfrankreich
Salon im Château de Montcaud, Hotel Provence Südfrankreich
Simenon unter Bäumen im Chàteua de Montcaud, Hotel Provence Südfrankreich
Park Hotel Provence
Hotel Provence Südfrankreich

Georges Simenon – Maigret et le château en Provence

La lecture idéale pour les vacances en trois mots ? Bien sûr, les goûts diffèrent, mais j’ose dire que « léger », « excitant » et « approprié à l’environnement » s’y prêtent complètement.

La combinaison parfaite

Un homme, qui a su rendre ses romans accessibles, avec une profondeur psychologique et des rebondissements imprévus, c’est bien, George Simenon – peut-être l’écrivain le plus productif et le plus remarquable du XXe siècle.

Une bibliothèque exclusive

Le château de Montcaud installe une bibliothèque dédiée à l’auteur belge dans le Petit Salon du château. Un grand nombre des 117 romans durs et des 75 romans policiers avec l’inspecteur Maigret en français, italien, espagnol et même russe sont désormais disponibles à la lecture. A cela s’ajoute la nouvelle édition des œuvres complètes en allemand qui est actuellement publiée par la maison d’édition « Kampa Verlag » de Zurich. Son fils John Simenon, qui est également l’administrateur de la succession, nous a aidés à sélectionner les livres pour notre bibliothèque.

Acteur principal célèbre

Jules Maigret est le protagoniste le plus connu de Simenon, ce commissaire en chef parisien, qui est souvent appelé en province pour enquêter. Outre son intuition exceptionnelle et son intérêt pour le contexte psychologique d’un crime, c’est son goût pour tout ce qui appartient à une vie simple et agréable qui le distingue. Vous voulez un verre de vin pour lire ?

Autres romans

Outre la série Maigret et d’autres romans policiers sans le grand commissaire, George Simenon a écrit des livres qui sont aujourd’hui souvent appelés ses romans durs. Dans ces derniers, l’auteur élargit son champ dramatique et littéraire et raconte des histoires sans avoir à suivre les structures d’une enquête policière. Ce sont des observations profondes sur les destins et les caractères humains.

Pour les gens, sur les gens

L’écrivain français et prix Nobel de littérature, André Gide, a qualifié Simenon de seul véritable romancier de notre temps. Les gens, en particulier les petites gens avec leurs forces et leurs faiblesses, sont présentés sans préjugés et dans un langage simple. Un pouvoir d’observation aigu est associé à une profonde compréhension psychologique. Il utilisait peu de mots pour décrire précisément les gens, les actions et les atmosphères.

Une journée sous les arbres

Selon ses propres déclarations, Simenon avait besoin en moyenne de huit à dix jours pour écrire un roman. Lors d’un séjour, il est facile de lire un roman d’un seul trait, que ce soit par une journée ensoleillée dans le parc ou par temps de pluie dans un confortable fauteuil du salon. Peut-être même que vous en lirez deux – l’expérience montre qu’il est potentiellement possible d’en devenir dépendant.

Une corrélation rêvée

Une élégance sans fioritures, un luxe tout simplement – le style d’écriture de Simenon convient aussi bien au château de Montcaud qu’à la passion du commissaire Maigret pour la bonne cuisine et les grands vins. Voyez par vous-même !

Courte biographie

Georges Simenon, né à Liège en 1903, s’est installé en Suisse en 1957 après un long séjour en Amérique. Il décède à Lausanne en 1989.

Reconnaissance des grands noms

Georges Simenon était admiré de ses collègues écrivains de renom tels que Colette, Julian Barnes, Henry Miller, Gabriel Garcia Marquez et William Boyd. Ce dernier le caractérise « comme un phénomène et un monolithe dans le paysage littéraire du XXe siècle ». En tant que président du jury du Festival de Cannes en 1960, Simenon a décerné un prix au film « La Dolce Vita » du réalisateur Federico Fellini, alors peu connu. Il est ensuite devenu un ami de longue date. Simenon était également en bons termes avec Charlie Chaplin, son voisin sur le lac Léman.