Réserver en ligne
Anciens et nouveaux arbres forment l'inventaire d'un lieu magique - le parc du Château de Montcaud, Hôtel en Provence, Sud de la France.

Le parc en mouvement
Printemps 2020

Le parc en bref

  • 5 hectares, entouré d’un mur
  • Forêt et pelouses
  • 140 espèces d’arbres
  • Plus de 40 variétés de roses
  • Grotte artificielle
  • Jardin des parfums (en construction)
  • Herbes et potager
  • Chemins de promenade
  • Parcours de jogging de 800m
  • Piscine
  • Terrain de boules
  • Terrain de tennis

Actualités

Le parc : un joyau retrouve sa splendeur

Le Château de Montcaud est entouré d’un parc de cinq hectares. Au milieu du XIXe siècle, lors de la construction du château, un jardin romantique de rêve fut conçu, comme pour être une réponse légère et ludique au rigorisme qui régnait alors.

Aussi beau qu’autrefois

Mais en 2016, lorsque nous nous sommes aventurés dans ce parc de l’hôtel en Provence pour la première fois, il nous a rappelé davantage le conte de fées de la Belle au bois dormant défraîchi, envahi par la végétation, une jungle impénétrable avec des chemins à peine visibles. Marc Brillat-Savarin, un talentueux paysagiste et arboriculteur, et une trouvaille fortuite nous ont aidés à réaménager le parc : en effet, au milieu des travaux de rénovation, nous sommes tombés sur les plans originaux du parc datant de 1892.

Un long chemin parcouru

Avec un objectif en tête, nous avons coupé 250 mètres cubes de bois, enlevé des kilomètres de mûriers envahissants, mis en valeur des axes visuels et planté plus de 3500 nouvelles plantes. Un travail qui se réfère bien sûr, à la nature elle-même. L’état de santé des arbres est contrôlé en permanence, les plantes malades sont retirées et afin de pérenniser le patrimoine, de nouvelles plantations sont organisées.

Le monde entier dans un parc en Provence

Le maître d’œuvre, Alexandre Eugène Collain, marchand de soie, a voulu créer une version idéalisée de la nature dans son parc. Aujourd’hui, sa vision peut être admirée dans toute sa splendeur : avec plus de 140 espèces d’arbres adultes du monde entier (p.ex. cèdre, séquoia et gingko), le parc du château invite les hôtes et les visiteurs à découvrir cette interprétation romantique de la nature.

Roses et soie

Il n’y a pas que les arbres, les buissons et les fleurs qui surprennent le promeneur : dans le bassin devant le château poussent des plants de lotus, un hommage à l’origine de la soie en Extrême-Orient. Avec leurs grandes feuilles, ces lotus offrent de l’ombre et un refuge aux carpes koï et aux poissons rouges. Le bassin est entouré de quatre massifs de roses, qui abritent quelques-unes, des près de 40 variétés différentes, présentes dans le parc.

L’histoire du ciment armé

De nombreux visiteurs l’ignorent souvent, et la plupart du temps, nos hôtes ne le remarquent qu’en regardant par la fenêtre de leur chambre, qu’il y a une grotte artificielle à l’entrée de la forêt, au bout d’un autre bassin. L’imitation de la nature avec une grotte en ciment armé et rocaille, comprenant un plan d’eau et des stalactites. Il est accessible tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. En été, la grotte est agréablement fraîche, ce qui montre sa vocation première. Le pont orner de tout un attirail de branches enlacées en garde-corps illustre ce qu’est la grotte aujourd’hui : une œuvre d’art d’un artisanat français original digne d’être protégé – l’art de la Rocaille.

Parfums de Provence

La Provence est connue depuis des siècles pour fournir de précieuses matières premières à la parfumerie. Des mers entières de lavande s’étendent sur le paysage et dégagent un parfum séduisant. Nous voulions également créer un monument à l’art olfactif dans le parc de notre hôtel en Provence. Un jardin des parfums est actuellement en cours d‘élaboration sur quatre parterres différents de 30 mètres carrés chacun. Ils abriteront, un jour, de nombreuses plantes odorantes ou aromatiques traditionnellement cultivées pour la production de parfums et que l’on retrouve dans l’un ou l’autre des parfums maison.

Le goût du sud de la France

Les épices fraîches viennent de loin : du jardin d’herbes aromatiques. Il n‘y a que quelques pas à faire pour se retrouver dans la cuisine du restaurant. Le chef, Matthieu Hervé, peut composer chaque année sa propre palette olfactive, qu’il peut utiliser chaque jour pour ses créations de menus. Si vous y regardez de plus près, vous reconnaîtrez certainement une ou deux herbes ou feuilles dans votre assiette.

Passe-temps moderne

Il est impossible d’imaginer le parc d’un hôtel en Provence sans trois autres éléments. Ces derniers étaient déjà inclus dans les plans originaux : une piscine, un terrain de boules et un court de tennis. Même ceux qui décideraient de passer la majeure partie de leur séjour au château de Montcaud, pourraient varier leurs activités sur place, tant il y en a !

Vue de la grotte du Château de Montcaud, hotel Provence
Chemin au parc, Château de Montcaud, hotel Provence
Coin romantique au parc du Château de Montcaud, hotel Provence