Home » L’hôtel » Histoire
Histoire2018-09-01T14:22:39+00:00
Réserver en ligne
Les quatre portraits montrent le constructeur du Château de Montcaud, Alexandre Eugène Collain et trois de ses proches. Située en Provence, dans le sud de la France, la propriété fut transformée une première fois en hôtel dans les années 1990. Après de vastes travaux de rénovation l'établissement a ouvert à nouveau ses portes à l'été 2018.

Histoire : un château dans le sud de la France

Certains châteaux ont été conçus comme de solides et vaillantes forteresses. A l’exact opposé : le Château de Montcaud, une bâtisse au charme gracieux et enchanteur, construite par Alexandre Eugène Collain qui avait fait fortune dans le négoce de la soie. En 1848, il acheta un domaine dans le nord du Languedoc-Roussillon pour y réaliser le rêve de sa vie : posséder son propre château.

Son digne successeur

Florentin Collain, son fils, fit en sorte que le rêve se poursuive. Etant devenu le seul descendant après la mort de sa sœur, décédée tragiquement de la malaria, contractée durant son voyage de noces, il s’attacha à perpétuer la tradition humaniste de son père. Grand amateur de chevaux et mélomane averti, il entretenait son propre orchestre et organisait de nombreux concerts au château.

Une passion pour la Provence

Elu maire de la petite bourgade de Sabran, il se forgea une réputation de bienfaiteur des écoles ainsi que de la culture et de la musique. Il finança ainsi de nombreux projets sur ses propres deniers : c’est en effet grâce à Florentin que la ville voisine de Bagnols-sur-Cèze fut la première localité de la région à être raccordée au réseau téléphonique. L’église de Combes, tout comme de nombreuses fontaines qu’il fit ériger à ses frais, témoignent aujourd’hui encore de sa générosité.

Une consécration méritée

Il se distingua également par son engagement, remarquable pour l’époque, en faveur du destin de ceux à qui la vie souriait peu : les paysans ainsi que les ouvriers. En tant que Conseiller général du département du Gard et maire de Sabran, il se préoccupa, pendant plus de 38 ans, de ces personnes et de leur condition sociale. C’est notamment à son dévouement pour autrui ainsi qu’à ses bienfaits qu’il doit d’avoir reçu les insignes de chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur.

La transformation en hôtel-château

Florentin Collain vendit le château à son filleul, Paul Constant, qui le légua plus tard à ses enfants, au nombre de sept. Le château changea de propriétaire à plusieurs reprises, avant que l’hôtelier Rudy Baur redonne vie à ce lieu endormi et le transforme en hôtel en 1992.

Une splendeur retrouvée pour la réouverture

Après avoir fermé ses portes en 2013, le château tombe à nouveau dans un profond sommeil. Fin 2016, Jürg Witmer, industriel Suisse, se porte acquéreur du domaine avec pour objectif d’en faire un hôtel doté d’un parc paysager et de créer ainsi un établissement véritablement différent qui deviendrait une nouvelle référence dans la région. Il confie les travaux de transformation et la gestion de l’hôtel à son gendre, Rolf Bertschi, un hôtelier fort d’une expérience internationale, et à sa fille Andrea afin qu’ils fassent renaître l’esprit du lieu et redonnent au Château de Montcaud sa splendeur d’antan.

Chronologie

1848
Ayant fait fortune dans le négoce de la soie, Alexandre Eugène Collain achète le domaine de Montcaud ainsi que cent hectares de terres.

De 1848 à 1892
Il conçoit les plans du château et des dépendances, et en entreprend la construction ainsi que la plantation du parc.

1875
Une grande réception est donnée pour l’inauguration du Château de Montcaud.

1898
Alexandre Eugène Collain décède. Florentin, le seul fils de Collain, hérite du domaine.

Entre 1892 et 1934
Florentin Collain est élu maire de la commune de Sabran, une fonction qu’il exerce pendant 38 ans.

1939
Florentin Collain vend le château à son filleul, Paul Constant, qui le lègue plus tard à ses enfants, au nombre de sept.

1963
Le fils aîné de Paul Constant rachète le château à ses frères et sœurs. Après s’être installé dans le pavillon du gardien, il laisse la propriété à l’abandon, tel le château de la Belle au bois dormant.

1990
Le domaine est vendu à Rudy Baur.

1992
Hôtelier de profession et véritable inconditionnel de la Provence, Rudy Baur redonne vie au château en y ouvrant l’hôtel Château de Montcaud, après deux ans de travaux de rénovation.

2013 
Le Château de Montcaud ferme.

2016
L’industriel Jürg Witmer achète aux enchères le domaine composé du château et du parc.

De 2017 à 2018
De lourds travaux de modernisation et de transformation sont réalisés au Château de Montcaud. Le parc est réaménagé selon les plans originaux.

2018
Revenu à sa splendeur passée, l’hôtel-château ouvre à nouveau ses portes.